Retour à la liste des news



Partager  

Test produit : Lampe frontale ReVolt de Black Diamond

Nous sommes passés récemment à l’heure d’hiver. La plupart d’entre vous ne peuvent courir que le soir en rentrant du boulot et donc il fait déjà tout noir dehors…Certains préfèrent fouler les trottoirs éclairés en ville alors que d’autres arpentent les petits chemins campagnards non éclairés près de leur domicile. Dans ces 2 cas, la lampe frontale sera alors leur meilleure compagnie pour des raisons de sécurité et de confort, il faut voir et être vu…pour éviter tout accident et blessure (« j’ai pas vu qu’il y avait un trou… »). Randonneurs, alpinistes, skieurs, vététistes sont bien sûr aussi concernés. Mieux vaut s’entrainer en se sentant en sécurité. La frontale est aussi obligatoire sur certaines courses…Pas mal de marques sortent leur joujou et il n’est pas évident de faire un choix.

Je vais vous présenter dans ce test la lampe frontale ReVolt de la marque américaine Black Diamond (« diamant noir » en français qui est le logo de la marque), une marque basée à Salt Lake City, née en 1989 et tournée essentiellement vers l’escalade et le ski. La marque est présente en Amérique du Nord, Europe et Asie. Les trailers apprécient particulièrement leur gamme de lampes frontales et de bâtons. La société Black Diamond a été la première à sortir à la fin du premier trimestre 2013 la première frontale hybride, la ReVolt, pouvant fonctionner avec piles rechargeables et piles standards alcalines AAA. Intéressant non ?

 

PREMIER CONTACT

  

La lampe est livrée dans une petite boite carrée cartonnée insérée dans un étui en plastique pour la protéger un maximum des chocs. Sur la boite, on retrouve les principales caractéristiques de la lampe.

A l’intérieur de la boite se trouvent :

-la lampe frontale ReVolt

-une notice d’utilisation en plusieurs langues (français/anglais/allemand/italien/espagnol/japonais)

-3 piles alcalines AAA

-3 piles rechargeables NiMH ReVolt Black Diamond

-le cordon USB pour recharger la lampe

La lampe est fabriquée en Chine même si Black Diamond fabrique aussi en Amérique du Nord. Ici, je suis en possession du modèle coloris citron vert mais elle existe également en noir, gris titane et blanc. Il est clair que son design est très sympa, elle a une « belle gueule ». J’adore la couleur. Je ne sais pas pourquoi mais elle me fait penser à un serpent ! Regardez la de face, on croirait qu’elle va passer la langue…Mais ce qu’on demande à une lampe, ce n’est pas d’être belle mais d’éclairer ! Et si elle peut combiner les deux, c’est encore mieux ! Alors voyons ce qu’elle a dans le crâne !

 

CARACTERISTIQUES AFFICHEES

Cette lampe frontale est composée de plusieurs LEDs : 1 TriplePower au centre et 4 SinglePower sur les côtés (2 blanches et 2 rouges). 3 modes de vision sont possibles : Longue portée (Led TriplePower), Proximité (2 Leds SinglePower blanches), vision nocturne (2 Leds SinglePower rouges). Pour les modes Proximité et vision nocturne, il est possible de la faire clignoter…idéal pour se transformer en illumination de Noel…

On peut aussi régler l’intensité de la lampe pour les modes Longue Portée et Proximité.

Un mode verrouillage permet de ne pas user les piles de manière intempestive et éviter ainsi de gros tracats…Par exemple, vous préparez votre sac la veille de la course, vous mettez la lampe à l’intérieur puis le jour de la course, vous avez une mauvaise surprise : la lampe ne s’allume pas…Bah oui elle s’est allumée malencontreusement dans votre sac…Le mode verrouillage vous permettra d’éviter ce genre de situation ! Encore faut-il penser à la verrouiller ;)

Mais son GROS atout, c’est qu’elle est rechargeable (3 piles NiMH fournies) sur PC via le câble USB fourni (ou sur l’allume-cigare d’une voiture moyennant l’achat d’un petit adaptateur ou encore un chargeur solaire), ce qui peut permettre de faire des économies sur l’achat des piles surtout si on utilise souvent la lampe… Piles rechargeables plutôt que « batterie intégrée », bien vu ! Car les batteries ont parfois une durée de vie limitée et sont difficilement remplaçables… De mon point de vue, il vaut mieux investir dans une lampe rechargeable plus chère qu’une lampe normale et ce sera vite rentable surtout que cette lampe est garantie 3 ans. Les écologistes apprécieront !

Elle peut bien sûr fonctionner avec des piles standards (3 piles alcalines AAA fournies) et dans ce cas, l’autonomie et la portée sont plus élevées. Dans les deux figurations, l’autonomie est largement suffisante même pour une course d’ultra. Il faudra bien sûr opter pour les piles alcalines dans le cas où les possibilités de recharge sont limitées…en plein milieu du désert par exemple…

Voyons quelle est l’autonomie et la portée en fonction de ces deux sources d’énergie différentes :

=>Avec les piles alcalines AAA :

-En mode vision Longue portée (Led TriplePower), avec l’éclairage maximal de 110 lumens, la portée max est de 70m pendant 70h. Avec l’éclairage minimal de 4 lumens, vous pouvez voir à 11m pendant 300h.

-En mode vision Proximité (2 Leds SinglePower), avec l’éclairage maximal de 25 lumens, vous avez une portée de 9m pendant 22h. Avec l’éclairage minimal de 4 lumens, vous pouvez voir à 3,5m pendant 80h.

=>Avec les piles NiMH rechargeables :

-En mode vision Longue portée (Led TriplePower), avec l’éclairage maximal de 90 lumens, vous avez une portée max de 66m pendant 12h. Avec l’éclairage minimal de 4 lumens, vous pouvez voir à 9m pendant 190h.

-En mode vision Proximité (2 Leds SinglePower), avec l’éclairage maximal de 25 lumens, vous avez une portée de 8m pendant 10h. Avec l’éclairage minimal de 4 lumens, vous pouvez voir à 3,5m pendant 80h comme avec les piles alcalines.

La lampe à vide affiche un poids de 64g. Munie des piles NiMH, son poids affichera 100g alors que munie des piles Alcaline, il sera légèrement inférieur soit 97g. Une différence dérisoire et non ressentie une fois sur la tête…

Elle présente un taux IPX 4, c’est-à-dire qu’elle est étanche. Elle continue de fonctionner lorsqu’elle est soumise à des projections d’eau, quel que soit l’angle.

 

TEST TERRAIN

Conditions d’utilisation

Je ne vous surprendrai pas en disant que j’ai testé la frontale lors de mes sorties running nocturnes ou au coucher du soleil. Mais ce n’est pas tout puisque je l’ai prise en randonnée ou encore sur une sortie cycliste…Elle a été testée munie des piles rechargeables NiMH.

1ère recharge

Avant d’utiliser la bête, il est conseillé de recharger les piles NiMH. Tout est bien expliqué dans la notice d’utilisation. Pour insérer les piles dans le boitier, il faut d’abord l’ouvrir ! L’ouverture se fait sous la lampe, il y a d’ailleurs un autocollant avec une flèche pour repérer le bouton d’ouverture…bien vu ! Conçu pour détecter la présence de piles rechargeables NiMH, le système électronique du boitier des piles étalonne le voyant d’état des piles et le flux lumineux en conséquence. Ce système permet ainsi d’éviter de recharger toute autre pile. Une fois les piles insérées dans le bon sens, il faut se munir du câble USB fourni. Sur le côté gauche de la lampe (vue de face) se trouve un petit bouchon qui cache la prise mini USB…la coquine elle était bien cachée ! Je relie la lampe à mon PC portable. Il faut attendre 5 secondes avant que le système détecte les piles rechargeables. Puis le voyant d’état des piles se met à clignoter en vert. Lorsque la charge est terminée, il passe au vert fixe. Il restera au vert fixe durant la finalisation du cycle de charge puis s’éteindra automatiquement. Cette première recharge dure environ 2h.

Si le voyant est rouge, c’est qu’il y a un souci au niveau des piles et s’il est orange, c’est que la frontale ne se situe pas dans la fourchette de température idéale pour être correctement chargée. La température doit se situer entre 0 et 40°. Si le voyant passe alternativement du vert au orange, c’est qu’une pile ou plus a été soumise à une décharge trop importante et le système de recharge active un cycle de recharge complet qui peut durer jusqu’à 12h. 

Les différents modes

Voyons maintenant les différents modes possibles. Tout d’abord, pour gérer les différentes fonctions, il n’y a qu’un seul et unique bouton qui se trouve sur le dessus. Simple et pratique. 

Pour allumer la frontale, il suffit d’appuyer une fois sur le bouton. Soit le mode Proximité ou Longue portée s’active à son intensité maximale. Pour l’éteindre il faut de nouveau appuyer une fois sur le bouton. Lorsqu’on la rallume, c’est l’autre mode qui s’active toujours à son intensité maximale. Si vous avez bien suivi, lorsque la frontale est allumée et pour passer d’un mode à l’autre, il faut appuyer 2 fois sur le bouton (une 1ere fois pour éteindre la frontale et une 2nde pour changer de mode).

Pour activer le mode vision nocturne, lampe éteinte, il faut rester appuyer durant 3 secondes sur le bouton et les Leds rouges s’allument. Par contre ici lorsque vous éteignez la frontale et que vous la rallumez, elle reste en mode vision nocturne. Pour revenir au mode Longue portée ou Proximité, lampe éteinte, il faut rester de nouveau appuyer pendant 3 secondes sur le bouton.

Pour faire clignoter la lampe dans le mode Proximité ou vision nocturne, il faut, lampe éteinte, appuyer 3 fois rapidement sur le bouton.

Pour régler l’intensité de la lampe, il faut rester appuyer sur le bouton jusqu’à ce que l’on trouve l’intensité désirée. Lorsque le niveau d’intensité maximal ou minimal est atteint, la lumière clignote puis la séquence d’éclairage s’inverse. A noter que le réglage de l’intensité n’est pas possible en mode vision nocturne.

Pour verrouiller la lampe, il faut que la frontale soit éteinte mais en mode Longue Portée ou Proximité puis appuyer durant environ 6 secondes sur le bouton. Au bout de 3 secondes, on active le mode vision nocturne et au bout de 6 secondes, le voyant d’état des piles clignote en bleu et la frontale se verrouille. Vous ne pouvez plus rien faire !! Pas de panique, pour déverrouiller, il faut reproduire la même chose, c’est-à-dire rester appuyer 6 secondes sur le bouton.

A noter que lorsqu’on allume la frontale, le voyant lumineux d’état des piles s’allume quelques secondes.  S’il est vert, tout va bien, il reste encore plus de 50% d’énergie disponible. S’il est orange, il reste entre 25 et 50% d’énergie. S’il est rouge, l’énergie restante est inférieure à 25%. Ainsi, avec cet indicateur, il est plus facile d’anticiper le remplacement ou la recharge des piles.

La pose frontale

Allez posons-la sur la tête !! Grâce au bandeau élastique, elle est facilement ajustable suivant le diamètre de votre tête pour un maintien optimal.

Une fois sur le front, on peut régler l’angle d’éclairage en hauteur grâce à la platine orientable à 45°C. Pour éclairer davantage le sol, on peut baisser la lampe, il y a 3 crans de réglage.

En plein effort

En courant, la frontale est confortable et vraiment légère, on n’y prête plus attention au bout de quelques minutes. Elle ne bouge pas dans tous les sens. J’ai couru au maximum 2h avec et rien à signaler. Lorsque l’on court 1h, le poids n’est peut-être pas important, mais si l’on court des heures, mieux vaut ne pas avoir un parpaing sur la tête !

Avec le mode Longue Portée, celui que j’ai le plus utilisé, on a vraiment une bonne vision lointaine grâce au puissant faisceau, on peut ainsi repérer d’assez loin les éventuels obstacles. Je ne me suis pas amusé à compter les mètres jusqu’à la fin du faisceau lumineux et je fais confiance aux 66m annoncés par le fabricant.

En mode Proximité, l’angle d’éclairage est très large et éclaire toute la largeur de la route. Vous voyez exactement où vous mettez les pieds. La moindre crotte de chien pourra être captée…Attention cependant, on m’a fait la remarque que le mode Proximité clignotant éblouissait…

Sur le terrain, on se rend compte que suivant la situation où l’on se trouve, un mode sera plus adapté qu’un autre. Lorsque je cours à allure rapide sur une route non éclairée en plein milieu de la campagne, une route de ch’Nord quoi, j’ai besoin de voir loin donc j’active le mode Longue Portée à forte intensité. Si je passe sur un passage technique donc à allure réduite (je ne suis pas kamikaze), j’ai avant tout besoin de bien voir proche et large donc j’opte pour le Mode Proximité à forte intensité (25 lumens, vision à 8m). Lorsque je cours dans une ville bien éclairée ou au coucher du soleil, j’active alors le mode vision nocturne clignotant pour seulement être bien vu par les automobilistes.

Lors d'une de mes sorties, je suis parti avec le voyant rouge m’indiquant qu’il restait moins de 25% d’énergie…Dans ce cas, j’ai eu le réflexe de baisser l’intensité afin de moins user les piles et donc  d’augmenter l’autonomie pour aller au terme de ma sortie. Cette possibilité du réglage de l’intensité est vraiment pratique.

En courant, il est très facile de changer de mode d’éclairage, pas besoin de chercher le bouton pendant une éternité, il se situe sur le dessus de la lampe et est assez grand. Il faut veiller cependant à bien appuyer sur le milieu du bouton. Une fois les combinaisons imprégnées dans le cerveau, changer de mode sera un jeu d’enfant ! Encore faut-il avoir un cerveau :)

En VTT (mais sur route lol), je n’ai utilisé que le mode Longue Portée comme la vitesse est beaucoup plus rapide, il faut pouvoir anticiper les obstacles à l’avance. Cette ReVolt éclaire bien mieux que ma lampe actuelle accrochée au VTT…alors pourquoi s’en passer !

Etanchéité

J’ai également pu tester la frontale sous une forte pluie. L’eau ne s’est pas infiltrée dans le boitier mais il est indiqué sur la notice que cela peut arriver et ainsi réduire la durée de vie des piles. Si cela arrive, après utilisation, il faut absolument sécher le boitier.

Autonomie

Comme j’ai utilisé la lampe dans différents modes, difficile de mesurer la réelle autonomie. Cependant, j’ai fait le test suivant : je l’ai d’abord rechargée à bloc puis laissée allumer en mode Proximité à forte intensité. L’autonomie annoncée est de 10h, lors de mon test la lampe s’est éteinte au bout de 9h45 environ. Autant dire que l’on est très proche de la vérité et qu’il faut faire confiance à Black Diamond sur la pertinence des chiffres.

Recharge

Pour recharger les piles, il faut compter environ 6h de charge, ce qui peut paraitre long surtout si vous êtes une tête en l’air et que vous pensez au moment d’aller courir qu’il faut recharger la bête…Rageant non ?

 

CONCLUSION

C’est vraiment un bon produit. Elle est complète : belle, jeune, simple, intelligente, légère, pratique, rechargeable…

L’hiver n’est pas encore commencé, la ReVolt peut être votre meilleure alliée pour illuminer vos chemins…et en même temps faire partie intégrante des illuminations de Noel ;)

 

Plus d’infos en cliquant sur le logo ci dessous.


Plus de news ...

La révolte des intestins

    Article de Zatopek N°7     La révolte des intestins Par Damien Pauquet   Les maux de ventre en course sont à la fois banals et très inconfortables. Comment les éviter? Le nutritionniste Damien Pauquet tente de répondre à cette question.   Il n'y a pas que les muscles qui souffrent à l'effort. Le ventre aussi......

Lampe Frontale sur Route-trail-ultra

LAMPE FRONTALE SUR ROUTE-TRAIL-ULTRA.COM Venez découvrir ces deux références de lampes. L'une est adaptable sur une casquette et permet aux coureurs de voir et d'être vus grâce à un système de LED révolutionnaire.La seconde référence proposée quant à elle permet également de voir et d'être vu grâce......



Partager  19/11/2013 écrit par , COURIR AU NORD (pseudo : Julien - Courir au Nord)
 


Réagir à cette news