Retour à la liste des news



Partager  

Test produit : Recuperat-ion Hydrasport

Test produit : Recuperat-ion Hydrasport

Présentation de la marque

Cette marque ne vous dit peut être rien et une petite présentation s’impose : Fondée en 2001, Recuperat-ion est une entreprise espagnole consacrée à la recherche et commercialisation de compléments alimentaires et diététiques dans le champ de la santé musculaire et le bien-être des personnes. Leurs efforts se centrent dans les domaines de l'hydratation dans le sport, dans la santé musculaire et la réhydratation des troubles digestifs, et la supplémentation alimentaire en cas de fatigue physique et mentale soit dans le sport ou dans la vie quotidienne.

Dans ce test, nous allons seulement aborder la partie hydratation pour le sport avec Recuperat-ion Hydrasport. La marque est plutôt tournée vers le triathlon, elle sponsorise des athlètes de haut-niveau comme les triathlètes Marcel Zamora, Sylvain Sudrie, Clemente Alonso mais aussi l’ultratraileuse Nerea Martinez ou encore le trailer Cédric Massip. Le sportif le plus célèbre utilisant Recuperat-ion Hydrasport est sans doute le tennisman Rafael Nadal.

« Drink Different », tel est le slogan de la marque. En effet, elle se distingue des autres boissons énergétiques en se focalisant sur la réhydratation. Recuperat-ion Hydrasport s’affiche comme étant une boisson scientifiquement formulée pour atteindre une hydratation optimale avant, durant et après l’exercice sportif. Elle améliore les sensations et l’expérience des athlètes. Hydrasport est disponible en saveurs Citron, Orange et Cola. Elle promet  une digestion facile, réhydratation profonde et énergie instantanée.

Composition de Recuperat-ion Hydrasport

Pour 100g soit 5 sachets :

Energie = 320Kcal

Glucides = 80g dont 50g de glucose et 30g de fructose

Sodium = 2,59g

Vitamine B1 = 0,85mg

Potassium = 700mg

Calcium = 50mg

Magnésium = 50mg

Remarque : Hydrasport est une boisson hypotonique, c’est-à-dire qui se digère facilement pour une hydratation rapide, elle transite rapidement de l’estomac vers le petit intestin où l’absorption de l’énergie se produit. Cette composition montre que l’accent est mis sur l’hydratation profonde : des sels minéraux en grande quantité mais seulement les principaux indispensables pour le sportif (sodium, potassium, calcium, magnésium). On peut noter seulement l’absence de fer qui participe au transport de l’oxygène vers les muscles et les autres organes. Lorsque l’on transpire, on perd énormément de sels minéraux, le fonctionnement de l’organisme étant plus intense, il "s’use" davantage et a donc besoin d’être "nourri" régulièrement. Hydrasport fourni donc un stock de sels minéraux pour éviter les coups de pompe…

Dans cette boisson, par contre on ne retrouve pas de protéines, de lipides ou d’antioxydants par exemple. Bien sûr, comme toute boisson énergétique, on retrouve des glucides indispensables aux sportifs qui constituent le principal carburant des muscles mais en moindre quantité par rapport à la plupart des boissons pour ainsi faciliter la digestion : 60% de glucose (sucre rapide) et 40% de fructose (sucre lent).

Comment prendre cette boisson énergétique?

Exercice intense : avant, pendant et après

Avant : 1 sachet dans 500 ml d'eau
Pendant : 1 sachet dans 1 litre d'eau
Après : 3 sachets dans 1,5 litres d'eau

Exercice modéré : avant et après

Avant et après: 1 sachet dans 500 ml d'eau.
Cette boisson sportive peut se prendre de façon continue.

Remarque : Ici on peut se poser cette question : Où se situe la frontière entre un effort modéré et un effort intense ? Chaque sport est différent et surtout chaque personne est différente. Personnellement en course à pied, je considère qu’un effort est intense au-delà de 2 heures de course.

LE TEST

Le contexte

6 paquets de 20g étaient en ma possession, 2 de chaque goût. J’ai testé Hydrasport durant un 6h solo couru sous une fine pluie. Sur la ligne de départ, je partais avec un genou et demi, le genou droit étant tendineux et cela s’est confirmé dès le premier tour où la douleur est de suite apparue. J’ai tenu à aller au bout, pour moi-même mais aussi pour faire le test jusqu’au bout ! Finalement, je terminerai avec 57km parcourus.

Conditionnement

Au niveau du conditionnement, Hydrasport se présente par lot de 2 sachets de 20g détachables dans un emballage apparemment robuste, je précise que les sachets n’étaient pas troués à la réception du colis (c’est déjà arrivé avec d’autres marques). Les sachets  mettent en valeur le triathlète Marcel Zamora. Au verso, on retrouve les différents ingrédients en plusieurs langues (français, anglais, espagnol, allemand et néerlandais). Les sachets se détachent et s’ouvrent sans aucun problème via une petite encoche. Ces petits sachets sont pratiques et prennent peu de place, idéal pour mettre dans un sac lors d’un ultra par exemple.

Préparation

Au niveau de la préparation, le versement dans une bouteille d’eau se fait sans souci, ce n’est pas comme les pots où vous prenez la poudre à la cuillère et vous en mettez la moitié à côté…La poudre se dilue bien dans l’eau qu’on la mette avant ou après…Rien à signaler de ce côté.

Ma conso d’Hydrasport

Avant la course, habituellement je ne bois pas de boisson d’attente ou autre. Pour le test, j’ai bu 50cl d’Hydrasport citron (soit un sachet dilué dans de l’eau) entre le petit-déj et le départ. 

Pendant la course, j’ai pris environ 50cl par heure soit 3 sachets sur les 6h, un sachet citron et 2 à l’orange. Je prenais des gorgées d’Hydrasport toutes les 13min environ. Ajouté à cela, je prenais également de l’eau et du solide (oranges, pain d’épice) en passant devant les ravitos.

Après la course, ne me restant que les 2 sachets au goût cola, je les ai dilués dans 1L d’eau.

Hydrasport dilué dans de l’eau fraiche est vraiment rafraichissant, désaltérant, c’est un vrai plaisir à consommer.

Le Goût

Les 3 goûts classiques proposés (citron, orange, cola) ont pour but de satisfaire un maximum de sportifs. Cela tombe bien, j’aime les 3 ! D’autres marques concurrentes proposent par exemple le goût Agrumes qui ne passe pas chez moi…

Au niveau du goût proprement dit, il n’est pas fort et pas trop sucré, juste ce qu’il faut. Le goût sait vite se faire oublier…un bon point ! Souvent, lorsque l’on suit à la lettre les dosages, on se retrouve avec un goût trop sucré et bien là ce n’est pas le cas… Un plaisir à boire…

Les effets

Tout au long de la course, je n’ai pas ressenti un éventuel écoeurement, la boisson passait bien et je n’ai pas eu de remontée gastrique.

Pendant la course, je n’ai eu à aucun moment un coup de fatigue. Sur les 6h, outre la douleur continue au genou, seule une petite crampe au mollet à signaler vers la 5e heure de course, bah oui je me suis arrêté dire bonjour à une connaissance et bing une crampe pour repartir…Souvent, à peine la ligne d’arrivée franchie, de grosses crampes aux mollets se déclenchent mais là franchement aucune sensation de fatigue et je pouvais encore faire quelques kilomètres… A aucun moment, je n’ai eu la sensation d’être déshydraté, bien au contraire, je me forçais à boire sans soif…

Le lendemain, la question que tout le monde se pose est : Est-ce que je vais marcher en mode pingouin aujourd’hui ?? Eh bien non, très peu de courbatures, habituellement je programme une séance de Compex le lendemain mais là même pas eu besoin…Sans cette volonté du repos après une telle distance parcourue, je repartais courir…

Conclusion

En conclusion, ce test produit réalisé lors d’une seule course a été positif et la qualité semble être au rendez-vous. A confirmer sur le long terme et on ne peut pas tirer de conclusion définitive. Cette boisson qui débarque sur le marché français peut être la solution à vos mésaventures…

Envie de tester ? Vous retrouverez toutes les infos ici 

Julien Courir au Nord



Partager  10/09/2013 écrit par , COURIR AU NORD (pseudo : Julien - Courir au Nord)
 


Réagir à cette news