Retour à la liste des news



Partager  

Test produit : le RS4 Play2Run

Test produit : RS4 Play2Run

Bonjour les runners ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un casque MP3 que j’ai eu la chance de tester pendant plusieurs semaines, le RS4, un produit made in China mais conçu par la société française Play2Run. Un produit étanche (jusqu’à 1.5m de profondeur) pour courir et nager, il est certifié IPX8. Bon désolé, je ne l’ai pas testé à la piscine, je fais un peu tâche…je ne sais pas nager...Les coureurs qui écoutent de la musique en pratiquant leur sport favori sont de plus nombreux et les marques regorgent d’ingéniosité pour nous satisfaire. Alors si c’est votre cas, lisez bien les lignes ci-dessous, j’ai peut-être l’appareil qu’il vous faut, cet appareil se démarque des autres : petit et tellement pratique !

Personnellement, j’apprécie courir en musique à l’extérieur l’hiver et en indoor sur tapis pour mes sorties en endurance, cela me motive et me donne un rythme, on se sent moins seul, le temps passe plus vite avec ses musiques préférées, notre cerveau s’évade comme une bonne sortie l’été, on surfe sur le « no stress ». C'est une manière de se recentrer sur soi-même et mieux encore de réfléchir pleinement à des sujets de préoccupations professionnelle et personnelle et souvent d'en résoudre certaines. Ecouter ses musiques préférées ou des podcasts, c’est bien mais comment ressentir le même apaisement d’une sortie en été lorsque l’on court en hiver ? Eh bien il suffit tout simplement d’écouter de la musique de relaxation imitant les bruits de la nature…Lorsque je cours en musique, ma seule appréhension est de ne pas entendre un obstacle derrière moi, les voitures qui essayent de me doubler dans une rue étroite ou pire un toutou qui m’attaque !

Le RS4 a de nombreux avantages, il est vraiment adapté à ce que recherche le coureur alors parlons-en ! Tout d’abord, il est à signaler que la livraison est ultra-rapide en 24h avec Chronopost, les coureurs les plus pressés pour posséder leur nouveau joujou seront conquis !

Au premier coup d’œil de la boite, on y voit en fond notre Jaja national qui fait la promotion du produit, Laurent Jalabert, désormais triathlète : « En loisir ou à l’entrainement, je nage et je cours avec mon RS4 ! », bah et le vélo jaja ? A l’intérieur de la boite, on y retrouve bien évidemment le RS4 mais aussi un câble USB, 6 terminaisons de taille 1, 6 terminaisons de taille 2, 6 terminaisons taille unique pour la natation, 3 bouchons et le guide de l’utilisateur qui au passage remplit bien son rôle !

Premier touché, en effet, il est très léger (annoncé à 22g), un vrai poids plume si on le compare à d’autres appareils MP3 et notamment l’iphone qui avoisine les 140g! Côté esthétisme, l’ensemble est plutôt bien fini et comme j’ai un petit faible pour le blanc, je ne suis pas déçu. A savoir qu’il existe aussi en noir et en vert fluo pour ceux qui aiment être vus... C’est un casque sans fil qui intègre une capacité de 4 Gigas, de quoi y mettre environ 1000 chansons, ce qui est largement suffisant même pour les ultra-fondeurs…de toute façon au bout de 10h tout s’éteindra, il est équipé d’une batterie qui affiche une autonomie de 10h très satisfaisante, cool pas de piles à acheter!

La première chose qui me vient à l’esprit avec un nouvel appareil rechargeable, c’est qu’il faut tout d’abord le recharger à fond! Pour cela, il suffit de brancher le câble USB fourni sur le PC, il n’y a pas de prise d’alimentation. Heureusement que le guide utilisateur est là pour indiquer où se trouve la petite fiche USB sur le RS4, elle est en fait recouverte d’un bouchon, 3 bouchons de rechange sont d’ailleurs fournis au cas où…Une fois branché sur le PC, une led verte clignotante nous avertit que la batterie est en charge. Elle arrête de clignoter une fois le chargement effectué. Bon après avoir fait cela, on fait quoi ? Bah on y met de la musique bien sûr ;) Le PC le reconnait comme une clé USB, très simple et très pratique, on a pas besoin de logiciel superflu comme Itunes nécessaire pour mettre de la musique sur iphone…Un simple glisser-déposer et c’est dans la boite…Lorsque l’on retire l’engin du PC, ne pas oublier de remettre le bouchon surtout si vous allez à la piscine sinon le RS4 sera noyé…vous pourrez toujours vous dire qu’il l’a été avant vous…

Allez passons aux choses sérieuses, comment se comporte le RS4 en pleine pratique sportive ?

2 tailles de terminaisons sont proposées pour s’adapter convenablement à vos oreilles, par défaut ce sont celles de taille 2, les plus grosses... Pour positionner le RS4 sur la tête, là aussi tout est indiqué dans le guide, le module de commande doit être placé à droite et le serre-tête vers l’arrière. Les écouteurs sont pivotables, ce qui est appréciable pour trouver le bon positionnement étant donné que le serre-tête, lui aussi réglable en hauteur, doit être situé vers le milieu du crâne pour résister au maximum aux mouvements. Une fois la bête sur la tête, je balance la tête dans tous les sens, l’ensemble est bien stable, confortable et je ressens cette sensation de légèreté. Un regard dans le miroir et je me rends compte que cet appareil est très discret,  je me dis alors que ça pourrait être mon compagnon musical non pas seulement pour le sport mais aussi au quotidien.

Allez passons à l’allumage, tous les boutons de commande se trouvent sur le boitier droit et on retrouve les fonctions utiles basiques sur ce type d’appareil. Pour l’allumer, il faut appuyer 2/3 secondes sur le bouton principal sur le côté droit du boitier. Facile lorsqu’on le porte sur la tête ! Refaire la même manipulation pour l’éteindre. Un appui court sur ce même bouton permet de le mettre en pause, utile lorsque l’on rencontre par exemple un ami sur la route et que l’on souhaite lui parler…Au pire si vous le fermez et le rallumez, la lecture commencera à l’endroit où vous étiez arrivé avant la fermeture. En dessous du boitier droit sont positionnés 2 boutons pour lire le morceau précédant/suivant (appui court) ou avancer/reculer rapidement (appui long). Sur le dessus du boitier, on retrouve 2 touches permettant de régler le volume.

Allez on monte le son et c’est parti pour un run musical…Dès les premières intonations, on sent que le son est agréable et de qualité, c’est amplement suffisant pour courir...Avec une réponse en fréquence de 20Hz à 20KHz, le rendu est fin et nuancé. Par contre celui qui désire cramer ses tympans  devra se diriger vers un autre appareil, j’ai noté 9 pulsions sur le bouton pour arriver au maximum du volume sonore, il affiche sur le papier un niveau de sortie max de 100 décibels. Mais je trouve cela largement suffisant car j’aime bien avoir une oreille sur l’extérieur…on ne sait jamais ce qu’il peut arriver…

Concernant la stabilité, le maintien sur la tête est très bon mais il est important de tester les 2 tailles de bouchons. Lors de ma première sortie, j’ai couru avec les plus gros bouchons de taille 2 et j’avais l’impression que le serre-tête baissait au rythme de mes pas. J’ai mis ensuite ceux de taille 1 et là impeccable ! J’ai couru sous une météo différente avec notamment pluie et vent et si vous avez bien placé le casque autour du crâne et choisi la bonne taille de bouchons, il ne bougera pas d’un poil ! J’ai même pu courir avec un buff ou bonnet sur la tête, le maintien est du coup encore meilleur ! A aucun moment je n’ai eu à remettre un bouchon en place qui serait tombé…En fait ce casque, on l’oublie très vite…seule la musique vous rappelle que la bête est là…

Pour changer de musique ou régler le volume en courant, c’est très simple, les boutons sont faciles d’accès. Je pense cependant que le bouton volume « - » est mal positionné car suivant la position vers laquelle vous orientez l’écouteur, il se peut que ce bouton frôle le haut de l’oreille et donc il n’est pas évident d’appuyer sur le bouton…Il faudrait donc déplacer les boutons volume vers l’avant mais ceci n’est qu’un détail et il faut peut-être avoir des oreilles tordues pour se retrouver dans ce cas... Aussi, les chansons sont lancées dans l’ordre de la liste et il n’y a pas de mode aléatoire, ce qui serait un vrai plus sur ce produit.

En résumé, j’en conclu que c’est un très bon produit qui correspond à mes besoins et je pense aussi aux besoins de la majorité des coureurs : petit, léger, sans fil, autonome, confortable, rechargeable et avec une bonne mémoire…tout est intégré, plus besoin de brassard ou autre surtout lorsque l’on court léger l’été ou sur tapis… Au niveau des améliorations, une petite modification du positionnement des boutons volume serait appréciable, un mode lecture aléatoire. Pour que ce produit soit encore plus complet, une radio serait la bienvenue ! Pour que ce casque soit encore plus polyvalent, il serait peut être judicieux de créer un modèle plus haut de gamme en y ajoutant le bluetooth avec microphone pour le connecter à un téléphone, ceux qui aiment téléphoner pendant l’effort et qui ont encore du souffle apprécieront de pouvoir parler à leur moitié et leur faire vivre leur course de l'intérieur…et il serait alors possible d’avoir le choix d’écouter la musique sur le téléphone (peut être avec radio sur le tel) et celle sur le RS4…

Possédant un iphone, je courais jusqu’à présent avec celui-ci associé avec mes écouteurs filaires, il faut avouer que ce n’est pas le top, tout d’abord l’iphone n’est pas léger, il est assez encombrant et il n’est pas rare qu’un bras se prenne dans les fils en me réhydratant ou en prenant une barre de céréales dans la poche par exemple.

Certains préféreront toujours courir en musique avec un iphone car maintenant de nombreuses applications permettent de connaitre ses performances (distance, vitesse, pulsations…) mais perso, je préfère la montre GPS où la visibilité des infos en temps réel est bien meilleure, il est toujours plus judicieux de regarder le poignet que de regarder le haut du bras…

Je ne quitte plus le RS4 au quotidien, testé et approuvé ! Je vous le conseille…Si vous le voulez, c’est par ici. Allez bon run…moi je repars courir…en musique…

Julien Courir au Nord

Les tests produits sont mis en ligne sur les sites YaNoo, dans la rubrique "Nouveautés" puis "Tests produits". Retrouvez tous les tests réalisés par des coureurs du Team YaNoo.



Partager  02/01/2013 écrit par , COURIR AU NORD (pseudo : Julien - Courir au Nord)
 


Réagir à cette news